Image d'un jour / Picture for a day

 

Nicolas Cluzel - « Le trou »



Nicolas Cluzel

« Le trou »

Acrylique sur toile – 2017 – 200 x 300 cm

Signature en bas à gauche – Signature, titre et date au dos

Provenance : atelier de l'artiste

Acrylic on canvas  2017 – 200 x 300 cm

Signed lower left – Signature, title and date on the reverse

Origin : artist's studio



En situation : « C’est magnifique mais cela ne rentre pas chez moi ». Cette remarque est souvent la première à être faite devant un grand tableau. Pour combattre ce frein à l’acquisition plus psychologique que réel Galerie Anna-Tschopp présente ses très grands formats dans plusieurs univers. L’un dans un espace très confiné puisque d’une hauteur de plafond de 2,40 m, l’autre dans celui d’un salon meublé doté d’une surface murale conséquente et le troisième sur un mur dédié.

In situation : "It's beautiful but it does not fit into my home." This remark is often the first to be made in front of a large painting. To fight this obstacle to the acquisition more psychological than real Galerie Anna-Tschopp presents its very large formats in several worlds. One in a very confined space since with a ceiling height of 2.40 m, the other in that of a furnished living room with a substantial wall surface and the third on a dedicated wall.


Le mot du marchand :

« Le trou », tel que le dos du tableau l’indique, porte pour titre initial : « Où qu’il est dont c’t’amour qui pourrait mettre tout le monde d’accord ? ». Avec une confusion d’origine mais involontaire entre pronom relatif et conjonction. Ce long titre a pour but de faire un lien entre les violences décrites par Francisco Goya dans les gravures de « Los Desastres de la Guerra » et celles d’aujourd’hui, aujourd’hui étant symbolisé par les objets et jouets actuels jetés dans le trou en même temps que les corps. Par souci de concision, Galerie Anna-Tschopp l’a rebaptisé « Le trou ». Nous verrons ce que la postérité, si postérité il y a, conservera des deux options.

Word of the merchant :

"Le trou", as the painting's reverse indicates, has inscribed as initial title: "Où qu’il est dont c’t’amour qui pourrait mettre tout le monde d’accord ?". With an original but involuntary confusion between relative pronoun and conjunction. This long title aims to make a connection between the violence described by Francisco Goya in the engravings of "Los Desastres de la Guerra" and the today's one, today being symbolized by the current objects and toys thrown into the hole at the same time than the bodies. For the sake of brevity, Galerie Anna-Tschopp renamed it "Le trou". We will see what posterity, if posterity there is, will retain from both options.


 OEuvre originale :



 

Intérêt d'achat / Purchase interest

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


 

  GALERIE ANNA-TSCHOPP

  197, rue Paradis

  13006 Marseille

  +33 (0)7 60 69 19 55

  atschopp197@gmail.com

 

 

  Heures d'ouverture

  Jeudi, Vendredi, Samedi

  de 11h00 à 19h00

  Tous les jours sur rendez-vous

  Opening hours

  Thusday, Friday, Saturday

  from 11:00 to 19:00

  Every day by appointment