Jean-Jacques Surian

« Scène de ménage »

Série «La haine »

Huile sur toile – 1991 – 130 x 195 cm

Signature en bas à droite – Titre, référence et signature au dos

Provenance : atelier de l'artiste

Series « La haine »

Oil on canvas – 1991 – 130 x 195 cm

Signed lower right – Title, reference and signature on the reverse

Origin : artist's studio




Le mot du marchand :

Cette œuvre majeure qui appartient à la série « La haine » découle pour nous en droite ligne de certaines œuvres d’Edouard Vuillard où les surfaces des différents éléments sont traitées de manières suffisamment proches pour rendre difficile l’identification des personnages et des objets. L’œil doit prendre du temps pour reconnaître les contours des uns et des autres dans des séries de motifs qui se confondent. Autre rapport avec Edouard Vuillard, il s’agit ici d’une scène domestique. Mais à la différence de Vuillard qui aimait suggérer des tensions là où il n’y en avait pas, J-J Surian décrit une vraie bagarre dans son tableau. La scène est vue à 360° par un regardeur qui se trouverait au centre de l’image. On peut y voir l’argenterie voler, un vase et ses fleurs renversé, une chaise et une cafetière lancées à la tête d’une femme proche d’être défenestrée. Le tout dans un typique intérieur bourgeois marseillais donnant sur une rue marseillaise fort fréquentée. Plus difficile à discerner est l’auteur de ce charivari. Nous laissons le regardeur le découvrir. Il est rouge de colère, porte des lunettes et un costume bleu. Marseille, ses intérieurs, la vie de couple, tout l’imaginaire de Jean-Jacques Surian réuni en un seul tableau.

 

Œuvre reproduite sous le titre « Apocalypse now » page 149 de la monographie de l'artiste « De l'anecdote à l'universel » parue en 2012 aux éditions « Autres temps »

 

Word of the merchant :

This leading artwork, which belongs to the series "La haine", derives for us directly from some of Edouard Vuillard's works where the different elements' surfaces are treated in sufficiently close ways to make it difficult to identify the characters and the objects. The eye must take time to recognize the contours of some and others in sets of patterns that merge. As another relation with Edouard Vuillard, this is a domestic scene. But unlike Vuillard who liked to suggest tensions where there was none, J-J Surian describes a real fight in his painting. The scene is viewed at 360 ° by a viewer who is in the center of the image. One can see the silverware flying, a vase and its flowers spilled, a chair and a coffee pot thrown at the head of a woman close to being defenestrated. All in a typical marseilles bourgeois interior overlooking a busy Marseille street. More difficult to discern is the author of this charivari. We let the viewer discover it. He is red with anger, wears glasses and a blue suit. Marseille, its interiors, a couple life, the whole of Jean-Jacques Surian fancies united in one painting.

 

Artwork reproduced under the title "Apocalypse now" page 149 of the monograph of the artist "De l'anecdote à l'universel" published in 2012 by "Autres temps" 



 

Intérêt d'achat / Purchase interest

Cette oeuvre est à vendre pour : 13.500 €

This artwork is for sale for : 13.500 €

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

 

  GALERIE ANNA-TSCHOPP

  197, rue Paradis

  13006 Marseille

  +33 (0)7 60 69 19 55

  atschopp197@gmail.com

 

 

  Heures d'ouverture

  Jeudi, Vendredi, Samedi

  de 11h00 à 19h00

  Tous les jours sur rendez-vous

  Opening hours

  Thusday, Friday, Saturday

  from 11:00 to 19:00

  Every day by appointment