Vitrine de la semaine du 05/01/2019




GIBERGUES

« Egoportrait »

Huile sur toile – 2018 – 97 x 162 cm

Signature en haut à gauche – Titre, date, technique et dimensions au dos

Provenance : atelier de l'artiste

Oil on canvas – 2018 – 97 x 162 cm

Signed at the top left – Title, date, technical means and size on the reverse

Origin : artist's studio

 

Œuvre qui a illustré le carton de vœux de Galerie Anna-Tschopp pour 2019

Work that illustrated Galerie Anna-Tschopp greetings card for 2019


Le mot du marchand :

« Egoportrait » fut une sorte de gageure pour GIBERGUES. Au départ il s’agissait de la proposition par Galerie Anna-Tschopp de réaliser l’image de son carton de voeux 2019. Pour des raisons d’identité graphique l’image devait obligatoirement se présenter en orientation « paysage » et avoir 1.85 de ratio largeur/hauteur. Le défi est à ce moment double pour GIBERGUES. Il affectionne particulièrement les formats carrés et traite les rectangulaires presque toujours en orientation « portrait » c’est-à-dire dans le sens de la hauteur. Très vite il s’aperçoit que s’il représente son sujet en pied ou en buste, comme il a l’habitude de le faire, celui-ci se dilue dans l’espace du tableau. Il décide donc de rompre avec une représentation classique et de traiter le visage en très très gros plan, cadré façon Sergio Leone dans « C'era una volta il West ». Il ajoute à ce cadrage une modernité « selfie » par la déformation liée à une prise de vue de près avec un objectif « grand angle ». Cette mise en place lui permet alors d’enfermer dans un espace réduit à son essentiel le sujet et son action, eux aussi réduits à leur essentiel. « Egoportrait » ou comment à partir d’une contrainte trouver une nouvelle expressivité.

Word of the merchant :

"Egoportrait" was a kind of challenge for GIBERGUES. Initially it was the proposal by Galerie Anna-Tschopp to realize its new year greetings card image for 2019. For reasons of graphic identity the image necessarily had to be in a "landscape" orientation and have a 1.85 ratio width / height. At that moment the challenge is double for GIBERGUES. He particularly likes square formats and treats rectangular ones almost always in "portrait" orientation, that is to say heightlength. Soon he realizes that if he represents his subject full-length or half-length, as he usually does, this one is diluted into the painting's area. So he decides to break with a classical representation and to treat the face in a very very close-up, framed as Sergio Leone did it in "C'era una volta il West ". He adds to this framing a "selfie" modernity by the deformation related to a close shot with a "wide angle" lens. This setting-up allows him then to enclose in an area reduced to its essential the subject and his action, these also reduced to their essential. "Egoportrait" or how to find a new expressiveness from a constraint.


 OEuvres de la même série :



 

Intérêt d'achat / Purchase interest

Cette oeuvre est à vendre pour : 6.000 €

This artwork is for sale for : 6.000 €

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

 

  GALERIE ANNA-TSCHOPP

  197, rue Paradis

  13006 Marseille

  +33 (0)7 60 69 19 55

  atschopp197@gmail.com

 

 

  Heures d'ouverture

  Jeudi, Vendredi, Samedi

  de 11h00 à 19h00

  Tous les jours sur rendez-vous

  Opening hours

  Thusday, Friday, Saturday

  from 11:00 to 19:00

  Every day by appointment