BEPPO - Biographie / Biography



Beppo est né à Aix-en-Provence en 1943. De son vrai nom Jean Laugier, le surnom de Beppo lui fut donné par un de ses professeurs de lycée pour un motif dont plus personne ne se souvient aujourd’hui. Ce surnom eut un succès immédiat auprès de ses amis et copains de l’époque jusqu’à devenir son patronyme artistique. Ses études secondaires bouclées, il entre aux Beaux-Arts de Toulon en 1962, puis, à l’instigation de Victor Nicolas, son professeur, intègre l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris en 1964. En 1970 il revient à Draguignan et, faute de moyens, abandonne les matériaux classiques de la sculpture au profit de tôles et de métaux qu’il récupère dans la carrosserie automobile d’un ami dont il fait son atelier. Il se lie d’amitié avec César et Albert Féraud et assiste ce dernier en 1971 dans le cadre de la réalisation d’une sculpture monumentale destinée à la maison des sports et de la jeunesse de Draguignan. Il abandonne alors définitivement la figuration, reviendra travailler avec Albert Féraud sur quelques monuments et surtout fréquentera assidûment l’atelier de ce dernier à Bagneux. Où il fera connaissance de Jean-Pierre Rives, alors joueur de rugby à la retraite et sculpteur débutant.

Un des paradoxes de Beppo est qu’ayant suivi un cursus des plus académiques il pratique une sculpture à l’opposé de ce qui lui a été enseigné. Au cours de sa carrière ou lors de son apprentissage il a travaillé la pierre, le bois, la terre. Son orientation vers le métal ne lui fut pas uniquement dictée par le coût modique des métaux de récupération et la vogue des années 70 pour ces mêmes métaux. Le métal et particulièrement l’acier présente pour lui la particularité d’être «léger» et d’autoriser la manipulation de grands formats à un homme seul. La recherche de la légèreté doit d’ailleurs être placée au centre du travail de Beppo. Tant au niveau du matériau utilisé que du résultat façonné. «Toute la subtilité de la sculpture c’est de faire oublier son poids»*. Mais la légèreté c’est aussi la simplicité, l’évidence avec laquelle les formes «tombent juste». Sous cet angle, l’élégance de Beppo est alors de maquiller 40 ans de travail en apparente facilité.

 

*Daniel Bizien

Beppo was born in Aix-en-Provence in 1943. His true name is Jean Laugier, and Beppo was given to him as a nickname by one of his secondary school teachers, for a reason that nobody remembers today. This nickname got imme-diately successful among his friends, so much that it became his artistic patronymic. Once his secondary education wrapped up, he enters the Toulon Fine Arts in 1962, then, encouraged by his professor Victor Nicolas, he gets into the National School of Fine Arts in Paris in 1964. In 1970 he returns to Draguignan and, lacking money, gives up the traditional sculpture materials and instead starts using steels sheet and metal that he gets from a friend’s garage, which also becomes his workshop. He makes friends with Caesar and Albert Féraud and assists the latter in 1971 in the realization of a monumental sculp-ture intended to the Youth and Sports House in Draguignan. He definitely gives up the figurative art, works again with Albert Féraud on some monuments and above all visits regularly his workshop in Bagneux. This is where he gets ac-quainted with Jean-Pierre Rives, then a retired rugby player and a beginner sculptor.

One of Beppo’s paradoxes is that having followed one of the most academic curriculum, he practices a sculpture opposite to what he was taught. During his career or his apprenticeship he has worked with stone, wood, clay. His orientation towards the use of metal was not only dictated to him by the low cost of recycled metals and the fashion of the 70s for these same metals. For him, the metal and especially the steel presents the particularity to be «light» and to allow the manipulation of big formats to a single man. The search for lightness must by the way be placed at the centre of Beppo’s work. In the material he uses as much as in the result he shapes. «All the subtlety of the sculpture it is to make its weight be forgotten»*. But lightness also means simplicity, the obviousness with which the lines are just «right». Under this angle, Beppo’s elegance is then to make up 40 years of work as an apparent ease.

 

*Daniel Bizien


Principales commandes monumentales (publiques et privées)

Main orders for monumental artworks (public and private)

Collège du Pin d’Alep

 

Cyclope

Aire du Roudaï - autoroute A8

 

Le dragon de Draguignan

Aire du Canaver - autoroute A8

 

Collège Jean Rostand

 

Renaissance de la forêt

Fondation EDF - montagne Sainte-Victoire

 

Le départ des six lucois

Monument pour le bicentenaire de la Révolution française

 

Monument pour le bicentenaire de la Révolution française

 

Fontaine mobile

Centre Arcadia

 

Fontaine

Clinique Notre-Dame

 

Monument à la mémoire des sapeurs-pompiers du Var

Direction départementale des services d’incendie et de secours

 

Signal pour le 50ème anniversaire de la Libération

 

Monument à la mémoire des sapeurs-pompiers du Luc-en-Provence

Centre d’incendie et de secours

 

La rose de la paix

50ème anniversaire de la création de l’ONU

 

Institut Universitaire de Technologie, Draguignan, 1995

 

Sculpture pour l’an 2000

 

Tour Swiss Life

La Part-Dieu

 

Parc de la Lloyd Continental, Roubaix

 

Jardin de la Swiss Life

 

Fontaine

Port Nicea

 

Fontaine

rue Guiso

 

Monument à Louis Nucéra

 

Collection de la Swiss Life

86-88 Boulevard Haussmann

 

Grande vague

 

Collection de la Swiss Life

 

La porte des nuages

Parc de sculptures Samsara

 

Grande croix

Nouvelle chapelle d’Èze

 Toulon (83)

 

Brignoles (83)

 

 

 

Puget sur Argens (83)

 

Draguignan (83)

 

 

Chateauneuf-le-rouge (13)

 

 

Le Luc-en-Provence (83)

 

Chateaudouble (83)

 

 

Trans-en-Provence (83)

 

 

Draguignan (83)

 

 

Draguignan (83)

 

La Motte (83)

 

 

Le Luc-en-Provence (83)

 

 

Le Cannet des Maures (83)

 

Draguignan (83)

 

Draguignan (83)

 

 

Lyon (69)

 

Roubaix (50)

 

Lille (59)

 

 

Nice (06)

 

 

Nice (06)

 

Carros (06)

 

 

Paris (75)

 

Saint Raphael (83)

 

Roubaix (59)

 

 

Roussillon (84)

 

 

Eze (06)