GIBERGUES

 

« Alain Delon »



GIBERGUES

« Alain Delon »

Série : « Les Ambitieux »

Crayon sur papier – 2017 – 110 x 75 cm

Signature et date en haut à droite – Titre au dos

Provenance : atelier de l'artiste

Series : "Les Ambitieux"

Pencil on paper – 2017 – 110 x 75 cm

Signed and dated upper right – Title on the reverse

Origin : artist's studio


Informations connexes :

Autres vues :


Le mot du marchand

Si le travail de Gibergues est très influencé par le cinéma, si ses personnages doivent beaucoup à Frederico Fellini et aux créatures démesurées qui incarnent les fantasmes du réalisateur, il n’en demeure pas moins que l’artiste, au moyen de cette filmographie, porte essentiellement son regard sur ses contemporains. Or quoi de plus contemporain que lui-même ou ses proches, même si ses derniers ne le sont que par médias interposés ? Dans ses portraits et autoportraits Goberges pose le problème de la représentativité. Faut-il respecter la réalité photographique ou bien la transgresser pour tenter d’atteindre une épaisseur psychologique, une personnalité ? Délibérément il choisit de forcer le trait et souligne certains défauts ou disgrâces sachant que de ces derniers surgissent l’empathie ou le rejet.

à propos de l'oeuvre : de temps à autres Gibergues sort de son anonymat de personnages pour décrire des célébrités, en leur appliquant le même traitement. Découvrant dans la presse une photo d’Alain Delon Galerie Anna-Tschopp en a demandé à Gibergues une interprétation. La demande portait sur une huile sur toile mais l’artiste a préféré l’intégrer dans sa série de dessins titrée « Les ambitieux », en compagnie de Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, Donald Trump et quelques autres.

Word from the merchant

If Gibergues' work is very influenced by the movies, if his characters owe a lot to Frederico Fellini and to the disproportionate creatures who embody the director's fantasies, the fact remains that the artist, through this filmography, essentialy takes a look at his contemporaries. But what is more contempary than oneself or one's relatives, even if these lasts are that way only through medias ? In his portraits and self-portraits Goberges poses the problem of representativeness. Should one respect the photographic reality or transgress it to try to reach a psychological depth, a personality? Deliberately he chooses to overdo the line and emphasize some defects or disgracious shapes knowing that from these emerge empathy or rejection.

related to the work :from time to time Gibergues comes out of his anonymity of characters to describe celebrities, applying to them the same treatment. Discovering in the press an Alain Delon's photo Galerie Anna-Tschopp asked Gibergues his own interpretation of it. The ask was for an oil on canvas but the artist preferred to integrate it in his series of drawings titled "Les ambitieux", in the company of Emmanuel Macron, Vladimir Putin, Donald Trump and some others.

OEuvres de la même série :


Image originale :